29/09/2017

Culture du lin textile : de la fibre au tissu

Le mois de septembre rime avec rentrée pour beaucoup, mais c’est aussi un mois important dans la culture du lin textile. C’est maintenant que va débuter la transformation de la plante, qui passera par plusieurs étapes indispensables pour fabriquer les tissus en lin.

Les champs de lin ont été arrachés durant les mois d’été, et il reste beaucoup à faire pour transformer la plante en tissu.

Les plantes arrachées sont restées plusieurs semaines au repos dans les champs pour l’étape du rouissage. Il est temps de travailler la récolte et d’en extraire entre autres, la paille de lin et ses précieuses fibres, qui serviront à fabriquer les tissus de lin. On vous explique tout !

 

L’étape du teillage du lin

culture du lin textile recolteLa paille de lin contient dans sa tige les fibres de lin, sa partie la plus précieuse dans la culture du lin textile. Pour pouvoir utiliser ces fibres pour la fabrication des tissus, il faut bien sûr pouvoir les extraire.

Le teillage du lin est la première étape qui consiste à séparer les fibres et le bois de la plante.

Le lin est d’abord battu pour séparer les différentes parties de la plante : tiges et graines de lin dans un premier temps (égrenage), puis le battage des tiges sépare les morceaux de bois et les fibres. Les morceaux de bois obtenus sont appelés « anas ».

On obtient alors 2 types de fibres : la fibre longue (long brin ou filasse) et la fibre courte (étoupes). Les fibres longues représentent 15 à 25 % de la plante. 

Il faut réussir à extraire les fibres de lin des tiges sans qu’elles s’emmêlent. C’est pourquoi le teillage regroupe un ensemble d’opérations techniques précises : étirage, broyage, battage..

 

L’étape du peignage des fibres de lin

Dans la culture du lin textile, les fibres de lin sont traitées avec la plus grande attention, et le peignage est une étape importante. C’est grâce à ce processus que les fibres sont préparées à la filature : elles sont parallélisées, calibrées, étirées… jusqu’à prendre l’aspect d’un bandeau souple et luisant.

L’étape de la filature

Comme son nom l’indique, la filature va transformer notre ruban de fibres peignées en fil de lin. Il existe différentes techniques de filature du lin, selon le type de fil que l’on souhaite obtenir.

 

Culture du lin textile : l’étape du tissage

C’est la dernière étape qui permet de transformer nos fils en de jolis tissus de lin. Le même principe est toujours appliqué dans le tissage : on insère un fil de trame (fil dans le sens de la largeur) entre 2 nappes formées par les fils de chaîne (fils dans le sens de la longueur) .

Aujourd’hui, les technologies permettent de définir différentes façons de croiser les fils de chaîne et de trame pour obtenir des tissus aux effets multiples : chevrons, voile, gaze, double tissage…

C’est grâce à tout ce processus, sur lequel nous gardons un contrôle constant de respect de la qualité que nous pouvons vous proposer un large choix de tissus en lin pour toutes vos créations sur Couture Lin !

 

Laisser un commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *